bottom

Essai du bout du monde

Le projet Essai du Bout du Monde s'adresse premièrement aux habitants, et plus particulièrement aux jeunes femmes, des Courtillières, quartier prioritaire de la politique de la ville de Pantin. L'objectif est de les rapprocher d'une pratique sportive régulière et de faire tomber les représentations qui les en éloignent. Les deuxièmes bénéficiaires du projet sont 24 ambassadrices, françaises et brésiliennes, qui par leur pratique du rugby et leur origine sociale véhiculent des valeurs fortes aux femmes des Courtillières. Leur engagement dans le projet leur apporte une conscience solidaire et des compétences professionnelles. 🇫🇷 

Enfin, Essai du bout du monde s’adresse à 300 enfants habitants la favela de Paraisópolis à São-Paulo ; déjà bénéficiaires du projet sportif et social du Rugby Para Todos, ils profiteront des mêmes ateliers de sensibilisation mis en place à Pantin. 🏉  

 

Awa, Decathlon Rosny sous Bois

"J’ai connu le projet en 2019, lors de la tournée des ambassadrices en France. Ma participation au tournoi final à Pantin m’a fait découvrir la culture des brésiliennes ainsi que leur excellent niveau de rugby ! La réussite de la première partie d’Essai du bout du monde me stimule à m’engager davantage. En 2020-2021, je souhaite m’investir dans différents événements sportifs et culturels pour communiquer autour du projet. Afin de lui donner un plus grand écho, je porte désormais un statut de marraine dans le but de témoigner de mon expérience du sport de haut 4 sur 9 niveau. En tant que joueuse du rugby en première division féminine, j’espère pouvoir inspirer les plus jeunes de nos quartiers et ainsi leur transmettre l’idée que le sport n’a ni de sexe, ni d’origine sociale. Ce statut de marraine s’est concrétisé par un partenariat avec mon lieu de travail, le Decathlon de Rosny-sous-Bois. Depuis juillet, je coordonne les discussions entre mon magasin et le Rugby Olympique de Pantin et j’implique mes collègues afin de travailler ensemble pour réaliser les objectifs d’Essai du bout du monde. Ces échanges ont mené à deux évènements différents : 

- Le 28 août : une journée d’immersion qui a permis à deux ambassadrices du projet de découvrir les métiers et les valeurs des décathloniens. Ce « vis ma vie » a été animé par Nicolas, responsable du rayon sport collectif, qui a permis aux deux jeunes filles d’acquérir des compétences diverses.

 - Le 5 septembre : un atelier d’initiation et de sensibilisation au sein de mon magasin qui a permis à des dizaines d’enfants de découvrir le rugby en mixité. L’atelier a été mis en place par 6 ambassadrices du projet et moi-même, plusieurs décathloniens y ont pris part à tour de rôle dans l’après-midi."

Au nom de toute l'équipe de la Fondation, félicitations pour votre investissement, nous sommes fiers de soutenir votre projet !

https://www.facebook.com/watch/?v=2588003197977114

 

 

  • Rugby
  • Partager cet article :

Pour une meilleure lecture du site,
veuillez retourner votre écran.
Merci de votre compréhension.

Fondation Decathlon