bottom

MIRATUS

MIRATUS, UN ÉCRIN POUR GRAINES DE CHAMPIONS

 

13 ans déjà ! Une longue et belle histoire, plein de rêves réalisés et de destins changés. Et je suis sûre que ce n’est pas fini ! 

Je m’appelle Gwenaëlle Maitre, j’ai 47 ans et cette belle aventure a commencé un beau jour de Février 2007 à Rio de Janeiro (Brésil) lorsque j’ai rencontré pour la première fois, Sebastião Dias de Oliveira, Fondateur de l’ONG Miratus, un projet bénévole enseignant le Badminton aux enfants de Chacrinha, une favela à l’ouest de la ville de Rio.

 

 

Quelques semaines auparavant, un reportage à la télévision brésilienne sur le projet avait attiré mon attention et c’est ainsi que j’ai décidé d’aller découvrir les choses sur place. J’avais à l’époque 11 ans d’entreprise, j’étais directrice financière de Decathlon Brésil et je vivais depuis 8 ans à Sao Paulo, mégalopole brésilienne située à 500 km de Rio (ville ou nous n’avions alors pas encore d’activités).

 

 

La suite a, comme j’ai l’habitude de le dire, été une boule de neige (ou plutôt d’énergie) gigantesque ! En un peu plus de 18 mois, toute l’équipe brésilienne a entendu parlé du projet Miratus, plus de 50 décathloniens ont visité l’association, Artengo (marque passion Tennis) a fourni de grandes quantités de matériel et la Fondation Decathlon a validé son premier soutien, pour former des jeunes éducateurs et changer le revêtement du gymnase afin que celui-ci soit adapté à la pratique du sport. Et le 18 octobre 2008, Miratus a inauguré ses nouveaux terrains, lors d’une fête organisée par les bénévoles de la Fondation. Géant comme vous pourrez le voir dans ce reportage fait à l’époque par la Fondation Decathlon.

 

 

Presque 12 ans plus tard, cela pourrait être une belle histoire du passé surtout lorsque l’on sait comme il est difficile pour ces projets de survivre au fil des ans. Et bien non ce n’est pas « du passé ». Les défis continuent certes (actuellement Miratus se bat pour trouver de nouveaux soutiens pour son année 2020) mais la belle histoire entre Miratus et Decathlon également et la liste de conquêtes de l’association ne cesse de croitre ! Pour n’en citer que quelques uns, 

 

 

  • Miratus est devenue, au fil des ans la plus grande pépinière de champions de badminton du Brésil. En 12 ans, plus de 75 médailles aux Championnats Panaméricains Jr (45% des médailles du Brésil et 65% des médailles d’or de celui-ci !)

 

  • Ygor et Lohaynny, 2 des jeunes de Miratus, qui avaient 12 ans à l’époque de l’inauguration du complexe sportif en 2008, ont été les 2 premiers brésiliens de l’histoire à participer à des Jeux Olympiques en Badminton à Rio en 2016 et cela non pas parce que le Brésil avait droit à une place. Ils ont conquis leur place grâce à leur talent.

 

  • Ygor s’est ensuite envolé. A 23 ans aujourd’hui, il parle couramment anglais, est parmi les 50 meilleurs joueurs du monde et vit au Danemark, l’un des pays les plus reconnus au niveau du Badminton ou il joue dans l’une des meilleures équipes du pays. C’est un grand ambassadeur de Miratus et de Dectathlon et un fidèle et fier partenaire technique de Perfly depuis 12 ans.

 

  • Jonathan, 20 ans, est sur les traces d’Ygor. Il vient de passer 3 mois au Danemark avec lui et est désormais décidé à devenir lui aussi l’un des meilleurs joueurs de Badminton de la planète.

 

  • Renan et Pedro travaillent dans le magasin Decathlon de Barra qui a déjà vu passer une dizaine de jeunes au cours de ses dernières années et leur a donné à tous de belles valeurs pour la vie.

 

  • Et comme Jonathan, toutes les générations qui cotoient ces exemples, se remplissent d’espoir en voyant leurs conquêtes et se mettent à penser que finalement peut être qu’eux aussi peuvent réussir à réaliser leur rêves. Et c’est ainsi que la boule de neige continue de grandir !

 

La Fondation Decathlon peut être très fière du travail accompli par tous ses bénévoles! Et comme je le disais au début, je suis certaine que ce n’est pas fini ! Rendez-vous dans 5 ans !"

 

Voici un petit retour en 2008, à la rencontre de l'association MIRATUS !

 

Gwenaëlle Maitre

  • Rio de Janeiro

  • Partager cet article :

Pour une meilleure lecture du site,
veuillez retourner votre écran.
Merci de votre compréhension.

Fondation Decathlon