bottom

From Sport to Autonomy

"Hey je m'appelle Pawel

Je travaille pour Decathlon en Pologne depuis 12 ans. Je suis actuellement leader du développement en Pologne.

L'histoire de mon projet a débuté il y a 6 ans lorsque j'ai rencontré un prêtre, dont la mission est d'aider les jeunes enfants - les adolescents, en difficulté afin de s'insérer dans la société. Il m'a invité à un camp d'été de canoë-kayak en 2013. C'était un moment de ma vie où je voulais faire quelque chose pour les autres.  J’ai décidé de m’impliquer car le projet était étroitement lié au sport et avait beaucoup de sens pour moi. J'en fais partie depuis plus de 5 ans maintenant. Mon rôle est de montrer aux bénéficiaires qu’il est possible de réaliser ses rêves, d’être avec eux, de faire du sport ensemble.

 

Ce qui est intéressant, c’est que mes antécédents sont similaires à ceux de ces jeunes. J'ai grandi dans une famille en difficulté dans un quartier qui était assez dangereuse. Beaucoup de mes amis se sont retrouvés en prison.

 

Comme indiqué ci-dessus: il y a 5 ans, grâce à Decathlon Foundation, 14 700 euros ont été alloués à ce projet. L'argent a été dépensé pour fournir à l'association:

15 tentes

5 planches à voile

Des dizaines de chaussures de ski et casques de ski

L'équipement a été utilisé pendant 5 ans pendant les camps d'été et d'hiver.

 

Ces camps sont une partie cruciale du programme de l'association. Les adolescents avec lesquels les volontaires travaillent pendant l'année sont rassemblés deux fois par an. Il y a environ 80 adolescents par camp. Pendant ces quelques semaines où nous sommes ensemble, nous essayons de leur enseigner la responsabilité, le respect, des lois universelles. Nous essayons également de leur montrer les avantages du sport, afin de les aider à vivre des vacances normales comme leurs pairs. Les enfants sont responsables de la préparation des repas, du maintien de la place, ils participent à plusieurs cours comme la danse, et l’éthique.

Les bénéficiaires défavorisés sont recrutés dans des familles brisées, des familles en difficulté financière, ayant parfois des problèmes d'alcool, venant d'orphelinats, etc.

Au cours de l'année, l'association accompagne régulièrement les enfants, les aide à faire leurs devoirs, leur fournit une aide psychologique au besoin et les aide à trouver un emploi.

3 anciens bénéficiaires travaillent maintenant pour Decathlon

Ce qui me reste à l’esprit, c’est la photo d’Igor que j’ai rencontré il ya 5 ans - un petit garçon de 11 ans qui avait des problèmes de coordination - il lui a fallu 6 jours pour pouvoir descendre la  pente bleue de ski : le sourire sur son visage. quand il l'a fait - inoubliable. Maintenant, Igor aide l'association sur les questions d'organisation.

 

Je suis en contact avec de nombreux adolescents qui ont participé à ces camps - certains étudient, certains ont trouvé un emploi - je vois que tout a du sens.

Malheureusement, il y a un an, l'entrepôt dans lequel nous avons stocké une partie de notre équipement a été détruit avec la majeure partie des biens achetés grâce à la Fondation Decathlon.

 

J'ai décidé de demander de l'aide une nouvelle fois et  3000 euros ont été octroyés par la Fondation et 3000 euros grâce aux magasins polonais Decathlon de Varsovie. Grâce à cela, nous pourrons remplacer une grande partie de ce que nous avons perdu.

Le sport a tant à offrir!

Pawel, Decathlon polonais 

  • 500

    Bénéficiaires

  • Sports plein air (global)
  • Partager cet article :

Pour une meilleure lecture du site,
veuillez retourner votre écran.
Merci de votre compréhension.

Fondation Decathlon