bottom

Tam Tam Basketball

L’association TAM TAM BASKETBALL vise à générer un impact positif sur la vie des jeunes et sur le développement des communautés immigrées, avec une attention particulière à l’inclusion sociale et à l’égalité des chances à travers son activité sportive et sociale. Elle veut donner une chance à des jeunes défavorisés en leur offrant une saine activité sportive totalement gratuite (cours de basket-ball, participation avec des équipes à des championnats de jeunes, vêtements), assistance psychologique de groupe et individuelle et assistance scolaire (après l’école).

L’association opère sur l’embouchure du Volturno, sur une bande de littoral campanien d’environ 10 km avec au centre la ville de Castel Volturno, la ville italienne avec la pourcentage le plus elevé d’habitants originaires d’Afrique, confrontés à de graves problèmes d’insertion.

L’association est née de la passion des membres pour le basket-ball, presque tous d’anciens joueurs réussis. Les Américains l’appellent "Giving Back Philosophy", c’est-à-dire le désir de rendre quelque chose à cette communauté (le basket) qui les a élevés et formés. C'est pour cela que l’association opère dans un contexte où les jeunes, presque tous d'origine africaine, n’ont pas la possibilité de faire du sport parce que la situation financière de leurs parents ne le leur permet pas. TamTam Basketball a pour mission de générer de la joie auprès des  jeunes autour  des valeurs du sport.

 

Les jeunes de Tam Tam, tous enfants issus de l'immigration,  bien qu’ils soient nés en Italie, sont considérés comme étrangers. La fédération italienne de basket-ball (FIP) prévoit que dans les championnats de jeunes ne peuvent pas jouer plus de 2 étrangers par équipe. Après plusieurs mois de "bataille" de l’association a réussi à obtenir une derogation qui lui permet de jouer régulièrement les championnats FIP avec tous ses garçons. 

La clameur médiatique a également sensibilisé les ministres et ensuite le gouvernement italien a inséré une norme nommée "NORMA TAM TAM BASKET". Cette norme prévoit que tous les jeunes étrangers mineurs vivant en Italie et fréquentant les écoles depuis au moins un an ont  les mêmes droits que les Italiens au sein des championnats. 

 

L’année prochaine, plus de 800.000 jeunes en bénéficieront ! Un succès dont on a parlé dans le monde entier! 

Le porteur de projet à la Fondation, raconte :

 

 

“Je suis Sport Leader du magasin Decathlon Giugliano in Campania, dans la province de Naples. Je travaille depuis 14 ans à Decathlon et depuis mon enfance j’ai toujours eu une grande passion pour les sports en général, en particulier pour le football et les autres sports d’équipe. Quand j’ai eu la chance de connaître Massimo Antonelli, ancien joueur de Basket de la Virtus Bologna et fondateur de Tam Tam, avec son désir missionnaire d’offrir de la joie à des enfants moins chanceux que nous, j’ai pensé qu’on pourrait continuer cette bataille avec lui avec notre Fondation Décathlon.

A partir de ce moment c’était un exploit émotionnel, avec notre projet nous donnons la possibilité à des centaines de jeunes africains de s’intégrer dans notre société à travers les valeurs du sport! Nous avons organisé des semaines de Day Camp (les jeunes, tout en vivant dans une ville côtière, ne savent pas nager et pour la première fois sont entrés dans l’eau!), des Play days avec des matchs de basket en collaboration avec mon magasin, des entraînements, des matchs de championnat et bien plus encore! Grâce au soutien de la Fondation, l’association a pu acheter le matériel sportif dont elle avait besoin et un minibus nécessaire pour déplacer les jeunes de leurs maisons à la salle de gym, car il n’y a pas de transports publics dans la ville et les distances sont importantes."

Giuseppe Chianese, Decathlon Giugliano

  • Basketball
  • Partager cet article :

Pour une meilleure lecture du site,
veuillez retourner votre écran.
Merci de votre compréhension.

Fondation Decathlon