bottom

CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 20 MAI 2021

Le 20 mai 2021, le Conseil d'administration de la Fondation Decathlon s'est réuni (en visio !) pour valider sept nouveaux projets portés par nos collaborateurs Decathloniens.

 

Une journée riche en émotion où les membres ont pu écouter des collaborateurs issus de régions très différentes et qui jusqu'ici n'avaient encore jamais déposé de projets à la Fondation :

 

  • Le projet de Corinne et Séverine du magasin de Lorient en Bretagne. Nos deux Decathloniennes ont présenté un projet qui permettra aux personnes en situation de mobilité réduite et notamment en EHPAD de profiter de ballades en triporteurs animés par les collaborateurs du magasin

 

Séverine : " Il y a 23 ans, lorsque j’ai été embauchée chez Décathlon, c’est Pascal hôte de caisse qui m’a formée et j’en garde un très bon souvenir. Pascal était en fauteuil roulant et il m’a toujours impressionné de part sa positivité et son enthousiasme : jamais de problème, que des solutions ! Une belle leçon de vie ! En 23 ans j’ai pu voir le métier évoluer et j’ai toujours su m’adapter aux changements : il n’y a aucune monotonie chez Décathlon !

 

Corinne : " Après notre rencontre avec Alexandre et Simon du collectif, j’ai commencé à porter attention à ces petits tripoteurs qu'il m’arrivait de croiser de temps en temps en me baladant en bord de mer. (...)  Nous trouvons formidable qu'une association comme le collectif Syklett s'investisse autant auprès des personnes rencontrant des problèmes de mobilité et nous sommes très fières de vous présenter un projet local."

 

 

Le projet d'Aminata vendeuse forme au magasin Decathlon St Dié qui permettra à des jeunes suivis par la mission locale d'être accompagnés dans leur réinsertion via le sport

 

Aminata : "Je suis particulièrement sensible au projet car j’ai moi même eu recours au service de la mission locale étant jeune à la sortie de mes études . Leur soutien et leur aide m’a permis de m’engager sereinement dans la vie active . le fait de vouloir intégrer le sport et la notion de santé en plus dans leurs encadrement apportera de la rigueur , de la discipline et un sens de l’effort nécessaire dans leur future vie active et personnelle."

 

  • Le premier projet des Pays Bas au magasin d'Arnhem imaginé par Niek, Mario, Patryk, Floris et Remon. Le projet vise à équiper en vélos les jeunes du quartier issus d'une situation sociale précaire.

 

Niek, responsable de rayon running au Decathlon Arnhem : "Je ne vais pas vous dire que je suis impliqué dans ce projet parce que j'ai grandi dans la pauvreté, j'ai eu de la chance. Nous n'étions pas riches, mais nous avions assez. Assez pour aller dans une bonne école, assez pour manger sainement, assez pour partir en vacances et assez pour faire du sport. Je suis impliqué dans ce projet parce que je suis reconnaissant des opportunités que j'ai eues dans mon enfance, et ma motivation personnelle est de donner ces opportunités aux enfants qui ont moins de chance. Au cours de mon stage à la municipalité d'Arnhem, j'ai vu les tristes histoires de leur pauvreté, et en raison de mon lien profond avec ma ville natale d'Arnhem, je suis plus qu'heureux que, grâce à ce projet, nous puissions faire une (petite) différence pour ces enfants."

 

 

  • Un projet qui s'inscrit encore une fois dans la dynamique Sport Santé de la Fondation avec le CHU de Nantes. Camille et Marie du Decathlon Treillières portent un projet à destination des patients hospitalisés au service hématologie (maladies sanguines). Le projet vise à améliorer le bien être des patients à travers la pratique d'activités physiques notamment avec des vélos connectés installés directement dans l'hôpital.

 

Marie, responsable rayon Fitness : "Le sport représente pour moi un moyen de s'évader, d'oublier les contraintes du quotidien et de se ressourcer pour mieux avancer dans ses projets ! C'est aussi une façon de se dépasser, que ce soit individuellement ou collectivement. Les recherches menées dans le cadre du projet HéMA'VELO contribuent à montrer que justement le sport permet tout ceci. Cet objectif m'anime donc et m'a tout de suite donné envie de m'investir dans ce sens avec les acteurs de ce projet, que ce soit dans le cadre de mon métier en tant que responsable de rayon Fitness ou sur mon temps personnel. Je me suis lancée comme objectif de faire des parcours à vélo (seule ou avec des coéquipiers - lors de temps forts en équipe) qui plaisent aux patients et de leur mettre à disposition grâce à la technologie Kinomap."

 

 

  • Le projet Polonais de Iza, Marlena, Patryk et Marta qui vise à favoriser la pratique du sport dans les écoles de leur région à Rumia pour lutter contre l'obésite infantile.

 

Patryk, coéquipier à Decathlon Gdansk : "En tant qu'ancien athlète professionnel, je connais très bien les avantages qu'un enfant tire de l'activité physique.
L'exercice régulier d'un enfant renforce et endurcit considérablement son corps. (...) Et grâce à l'apprentissage de la persévérance et de l'humilité, qui est toujours présent dans le sport, l'enfant développe un sentiment d'estime de soi. C'est pourquoi je veux partager la passion du sport avec d'autres enfants et parents !

 

  • Le projet des Decathloniens nordistes Maxime, Marie, Valentin et Nicolas qui vont accompagner les jeunes de Sport Dans la Ville (association d'insertion des jeunes par le sport) avec des sorties vélo dans la région

 

Maxime, chef de projet Supply Decathlon Croix : " Mon cadre familial et scolaire ont été des vecteurs de réussite dans mes études et dans mon insertion professionnelle. A travers mes rencontres dans le sport (football, badminton), j’ai pu constater que tous n’avaient pas eu cette chance... C’est ce qui me motive à mettre en place des projets avec Sport dans la Ville, pour aider les jeunes, et leur donner confiance dans leurs projets. Le vélo est un symbole de liberté et de simplicité ! C'est ce qui m’a permis au lycée de me lancer dans mes premières vacances entre amis!! Hâte de pouvoir partager cette expérience de voyage en vélo avec les jeunes."

 

 

  • Un don exceptionnel lié à la crise sanitaire pour permettre à 7 500 personnes issues de familles en situation précaire de partir en vacances avec VVF et de pratiquer du sport

 

Bravo à toutes les équipes pour votre engagement, quelle fierté d'être vos coéquipiers chez Decathlon : On se retrouve le 21 juin pour de nouveaux projets...

 

L'Equipe de la Fondation

 

  • Partager cet article :

Pour une meilleure lecture du site,
veuillez retourner votre écran.
Merci de votre compréhension.

Fondation Decathlon